Bonjour, 

 

Aujourd’hui, une petite pépite qui démontre les mœurs d'une autre époque quant à l'attribution d'un prénom et/ou d'un patronyme pour un enfant trouvé/abandonné à l'assistance de la pauvreté générale de Lille. 

Cette pratique, qui fera l'objet d'un billet spécialement dédié à cette thématique, a pourtant fait l'objet d'une réglementation légale qui n'a pas toujours été respectée. 

Ainsi, des enfants et leurs générations descendantes seront affublés de patronymes farfelus, voire parfois discriminants.

Je vous laisse considérer cet acte extrait des registres de la paroisse de Faches-Thumesnil  (59) où est consigné le décès d’un nourrisson d’un mois, pris en charge par la "Pauvreté de Lille", confié en pension chez une nourrice : Rosalie Fetu Paille… Petite brindille toute frêle qui s’est consumée trop vite… 

 

AS Rosalie Fetu Paille, Faches Thumesnil, 07

 

Sources : Archives Départementales du Nord, Registre des BMS