Aujourd'hui, une perle issue des registres de catholicité de la paroisse d'Hérin (59).

 

Recherchant des actes de baptême et de mariage, je suis tombée sur ces pages d'autres temps (18° et 20° siècles), qui ne renseignent pas forcément ce que je recherchais mais qui délivrent de riches informations. 

 

1° La première perle est ce commentaire du curé d'Hérin qui prend soin de communiquer des informations utiles aux lecteurs à venir de ces actes : 

Optimisation du vide, Herin BMS 1737-1789, p542-1376

"Nota que l'enregistrement ci-dernier doit être à la place de celui-ci ce qu'on a fait pour ne pas laisser du vide

Hérin, BMS  Herin BMS 1737-1789, p 542-1376, AD59

 

Il est connu de toutes et tous que la Nature n'aime pas le vide et qu'elle reprend possession de ce qui a été laissé en pâture... Et ce même dans la condensation des actes ponctuant la vie des hommes. 

 

2° Notes d'un auteur inconnu lors des numérisations des registres communaux et de catholicité, mentionnant l'état dégradé des registres: 

 

Registres de catholicité brulés et passés à l'épreuve du feu, BMS 1691-1742, p3-312

 

"Etude du premier registre paroissial d'Hérin. Ce registre a été trouvé dans le grenier de l'école mixte, rue Suzanne Lannoy Blin (le grenier de cette école a brûlé avant 1974. Ce registre a été découvert par les sapeurs pompiers qui l'ont rapporté à la mairie). Il a été quelque peu endommagé par le feu et par l'eau"

Hérin, BMS 1691-1742, p 3-312, AD59

 

La vie de ces registres tient parfois à un fil... C'est  sans compter l'ignorance de certains tentant parfois de vendre ce genre de registres sur les brocantes et marchés aux puces.... Ouf, les pompiers étaient là... Cela n'explique toutefois pas les raisons pour lesquelles ce registre se trouvait dans le grenier d'une école publique.... Affaire à suivre...